De la médecine dentaire à l’expression artisitique

J’ai connu le docteur Paulo pour avoir été son patient. Il devient, par la suite, un de mes collectionneurs parmi  les plus «impliqués» en ce sens qu’il se déplace souvent, malgré son horaire chargé pour venir à un vernissage ou une de mes expositions. Quelques œuvres ici choisies, en parlant des peintures, sont gravées dans ma mémoire… car elles occupaient les murs de son bureau à St-Léonard dans l’est de Montréal.

Quelques années plus tard, il m’offre une monographie de son Œuvre et je découvre une production sculpturale d’un lyrisme vibrant et d’une pertinence  en regard de l’identité contemporaine de ce parcours authentique. Ses visites au Centre Saidye Bronfman ont été bénéfiques au développement de cette discipline des arts visuels lui permettant d’explorer son langage dans la pierre.  Ce montage modulaire, mon dernier dans le cadre d’une démarche qui met en scène ce  rythme généré par le mouvement des images.  Cette exploration du  dialogue entre la musique et l’image, se veut ma manière de saluer non seulement le travail, mais l’être humain et la passion de l’art.

LJ